Comment bien préparer un tournage vidéo (pré-production) ?

Comment bien préparer un tournage vidéo (pré-production) ?

La phase de pré-production de votre vidéo est la plus importante pour ensuite passer à l’étape de la production sereinement et sans perdre de temps. La préparation d’un tournage vidéo est plus ou moins compliqué dépendamment de votre objectif (un film de long métrage, un film de court-métrage, une vidéo pour les réseaux sociaux) et sera différente en fonction de cet objectif, mais dans tous les cas, elle est primordial et ne doit pas être négligé.

Alors vous avez envie de créer une vidéo mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous avez déjà fait de la vidéo mais vous voulez acquérir de nouvelles astuces pour vous améliorer ? C’est parfait, entrons dans le vif du sujet.

Tournage vidéo : l’idée, le sujet et l’écriture

Pour n’importe quel type de vidéo, que celle-ci soit un vlog, un film de court ou long métrage, une vidéo promotionnelle, un documentaire ou autre, il faut tout d’avoir avoir une idée. Sans aucune idée première, la vidéo n’intéressera probablement personne.

Il faut donc identifier son sujet et son histoire avant de sortir filmer.

  • Qu’est-ce que je souhaite raconter ?
  • Comment je souhaite le raconter ?

Il faut être stratégique dans ses choix pour bien préparer un tournage vidéo en fonction du style de celle-ci.

Mais par contre, dans tous les cas, il faut construire une vidéo avec une structure, la plus connues étant la structure des trois actes (début, milieu et fin).

Préproduction pour un film

Vous avez l’idée, le sujet, maintenant il faut écrire. En effet, un film de court ou long métrage principalement demandent un scénario de film parfait. Vous pouvez écrire celui-ci si vous le voulez ou alors vous pouvez travailler avec un scénariste. Le scénario de film est un art à part entière, son écriture ne ressemble en rien à celle d’un roman ou d’une pièce de théâtre et demande des connaissances et techniques bien particulières (je vais en parler plus en détails dans ma catégorie scénarisation, dédié à cet art).

Préproduction pour un vlog

Le plus souvent lorsqu’on vlog, il faut être prêt à improviser. MAIS cela n’empêche en rien la planification générale de sa vidéo ! Au contraire, il vaut mieux le faire aussi.

Ex : Vous allez passer le weekend avec des amis, vous avez une idée globale de ce que vous allez faire, mais étant dans la vie réelle, vous n’avez aucune idée du futur et donc de comment votre weekend va se dérouler.

Du coup, comment faire ? Et bien ayez une idée de ce que vous voulez raconter, une idée de votre sujet (qui peut-être totalement différent de ce que vous êtes en train de faire pour plus de puissance) et notez, avant même de partir en weekend, une liste des points que vous voulez aborder. De cette manière, tout au long des évènements qui se déroulent, vous saurez où vous en êtes dans ce que vous voulez raconter dans votre vidéo.

Dans un vlog, il faut prendre en compte que le rythme n’est pas le même que pour un film (peu importe le type de film) et ce rythme peut rapidement être cassé. Pour garder celui-ci, il est intéressant d’ajouter des B-rolls qui sont en concordance avec le sujet de votre vidéo. De même, pour garder l’audience intéressée, il faut apporter de la valeur que celle-ci soit via un enseignement ou du divertissement, et même les deux !

Préparer son tournage vidéo : des mots à l’image

Une fois que vous avez bien préparé l’étape précédente, que vous avez identifié votre sujet et votre histoire, il est temps de passer à la seconde partie, la préparation pour la réalisation de la vidéo. Vous pouvez faire ce qui suit pour tous les types de vidéos, du vlog (pour les parties que vous aurez préparé, pas celles qui seront improvisées) au film de long métrage.

La seconde partie est la réalisation d’un storyboard. C’est la partie qui inquiète, je sais, je suis passée par là aussi ! 😉 En effet, comment faire un storyboard lorsque l’on ne sait pas dessiner ?!? 😱

Et bien il y a une seconde technique que l’on peut mettre en place en complément d’un storyboard ou sans celui-ci, c’est la « shotlist » ou liste des plans. Dans celle-ci vous détaillez les plans que vous voulez tourner avec les spécificités techniques, mais aussi une description visuel du plan de manière à ce que vos collaborateurs comprennent ce que vous voulez tourner. Si vous êtes seul.e ce sera plus simple, écrivez de manière à vous comprendre ! 😉

Autant pour le storyboard que pour la shotlist, il faut reprendre chaque scène de son scénario (dans le cas où l’on a bien un scénario) et décomposer cette scène en plans. Les plans seront travaillés avec les angles, mouvements et actions de manière à faire progresser l’histoire et ce qu’il devra se passer à l’écran, le tout de manière claire et simple pour que toute votre équipe (même de deux) comprenne ce qu’il doit être filmé.


Pour en apprendre plus sur le storyboarding si c’est un art qui vous intéresse, deux amies avec lesquelles je suis allée à l’École de Cinéma et de Télévision de Québec ont écrit un ouvrage sur le sujet.

Quand à la shot list, vous pouvez télécharger le template que j’ai préparé.


C’est au moment de faire le storyboard ou la shotlist que vous allez également réfléchir aux différents angles et mouvements pour vos plans ainsi que les transitions entre ceux-ci et à la musique et de l’ambiance générale du film. Si savoir improviser est une bonne chose, savoir comment vous voulez monter votre vidéo sera une aide importante au cours du tournage.

La vidéo est un tout : savoir jouer la comédie est un plus pour l’écriture scénaristique et savoir monter aide énormément lors de la réalisation de son film.

Trouver les lieux de tournage de sa vidéo

En cherchant les lieux de tournage pour réaliser sa vidéo, essayez d’être original, même si vous choisissez des lieux qui ont été vus des tonnes de fois dans plein de vidéos et films différents. C’est-à-dire que même si vous choisissez un lieu connu, mettez-le en avant avec un angle différent, avec votre point de vue personnel sans essayer de faire comme tout le monde.

Attention, il est également possible, suivant les lieux, de devoir demander des autorisations pour filmer son film. Soit aux propriétaires des lieux, aux managers si ce sont des supermarchés ou restaurants par exemple et encore aux Mairies.

Quand vous avez vos lieux, prenez le temps de les découvrir pour savoir à quelle heure de la journée il y a plus de monde car peut-être avez-vous besoin d’avoir des gens dans le background ou pas, et faites attention à la course du soleil également. Golden Hour (l’heure ou le soleil est bas le matin et le soir et ou la lumière est couleur or) en ville peut résulter à beaucoup d’ombre si vous avez des bâtiments, par contre dans la nature, ça peut être magnifique avec une lumière or qui apporte une énergie bien particulière.

La vidéo est un tout : savoir jouer la comédie est un plus pour l'écriture scénaristique et savoir monter aide énormément lors de la réalisation de son film. Click To Tweet

Collaborer dans le monde de l’audio-visuel

Collaborer avec d’autres personnes ayant la même passion que vous ne peut que vous aider. Vous allez apprendre de personnes plus expérimentées, vous aller enseigner certaines choses à d’autres et vous allez grandir avec encore d’autres qui auront le même niveau que vous. Mais ce qui est génial, c’est la richesse des collaborations, les idées partagées, la valeur ajoutée qui sera apporté à vos productions.

N’hésitez pas à rejoindre des groupes de production audio-visuelle dans votre région via Facebook ou Meet-Up. De cette manière-là, vous pourrez également participez aux projets d’autres personnes du groupe, rencontrer de potentiels collaborateurs pour vos projets et les aider à monter les leurs.

Ai-je réussi à vous apporter des réponses avec cet article ? Avez-vous d’autres questions à poser ? Je ferai de mon mieux pour y répondre et pour compléter cet article !

Comprendre ce qu’est un scénario de film est primordial pour débuter dans la scénarisation et mettre toutes les chances de son côté.

Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

Préparer le tournage de sa vidéo en amont, c'est mettre toutes les chances de son côté pour la bonne réalisation de son projet. #tournagevideo #realisationaudiovideo #productionaudiovisuelle

Se préparer pour le tournage de sa vidéo : idée, sujet, scénario, lieux de tournages, etc. #tournagevideo #productionaudiovisuelle #realisationvideo

La préproduction de son film, l'étape clé pour s'assurer de réaliser sa vidéo dans de bonnes conditions. #tournagevideo #productionaudivisuelle #realisationvideo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
shares