Comment formater un scénario de film ?

Comment formater un scénario de film ?

En entrant dans le monde de la scénarisation, le formatage d’un scénario n’est pas ce à quoi on pense en premier. Pourtant si un scénario de film n’a pas la mise en forme correct, il ne sera pas lu et probablement jeté directement. Aujourd’hui, de nombreux logiciels et applications existent pour faire des mises en page de scénario automatiques, mais il est tout de même important de comprendre comment formater un scénario de film avant de se lancer dans l’écriture de son premier manuscrit.

Pourquoi un formatage si particulier pour un scénario de film ?

Même si cette technique semble venir tout droit des USA et qu’il faut la suivre sans sourciller car « c’est comme ça », la raison est simple. Il y a « fort longtemps », on utilisait des machines à écrire qui avaient ce formatage bien particulier. Depuis, ce style est resté dans le monde du cinéma. De plus, cela permet d’avoir une sorte de règle en tête à la lecture d’un scénario de film, celle-ci est qu’une page est égale à environ 1 minute de film. De ce fait, en regardant le nombre de pages d’un scénario, on peut savoir en un instant le temps moyen que le film durerait (ex : 90 pages ≃ 90 minutes).

Maintenant, en ce qui concerne le formatage et les règles à respecter…

Les caractéristiques de base du formatage d’un scénario de film

S’il y a de nombreux détails à inclure dans son scénario de film, commençons d’abord par l’assemblage des scènes. Le formatage de base est le suivant :

  • Police : Courier avec une valeur de 12 points ;
  • Marges verticales : 1 pouce (2,54 cm) des bords supérieur et inférieur de la page ;
  • Marge gauche : 1,5 pouce (3,81 cm) ;
  • Marge droite : 0,5 pouce (1,27 cm) – Attention, ne jamais justifier ses textes à droite, que ce soit, l’action ou les dialogues ;
  • Les noms des personnages doivent être écris en MAJUSCULES et centrés à 3,5 pouces (8,89 cm) du bord gauche de la page lorsqu’un dialogue va leur être rattaché ;
  • Les dialogues sont centrés à 2,5 pouces (6,35 cm) du bord gauche de la page ;
  • Les interlignes sont de 1 pouce (2,54 cm) sur tout le scénario.
Extrait Donni Darko
Extrait du scénario de Donni Darko

Scènes, action, personnages et dialogues

Vous voyez dans l’exemple ci-dessus la manière dont est formaté un titre de scène, ainsi que le fait que les prénoms des personnages sont en lettres capitales et qu’il y a des indications spéciales entre parenthèses. Voyons quels sont les cas particuliers pour utiliser des lettres capitales dans la mise en page de votre scénario :

Le TITRAGE DE CHAQUE SCÈNE est formaté comme telle : EXT. FORÊT – MATIN

  1. INT./EXT. (la scène se déroule-t-elle à l’intérieur ou à l’extérieur ?) ;
  2. UN LIEU (ex : SALON, BUREAU, SOMMET D’UNE COLINE, etc) ;
  3. Le MOMENT DE LA JOURNÉE (ex : JOUR, SOIR, NUIT, etc). Vous pouvez voir dans les deux exemples que j’ai encadré, qu’il y a des indications plus précises. Le NEXT (SUIVANT) indique le fait que c’est la continuité de la scène précédente. Dans la seconde scène, l’heure a été ajoutée entre parenthèse pour plus de précision.

Les PERSONNAGES verront leur noms écris en lettres capitales à chaque fois qu’ils ont un dialogue. Mais également lorsqu’ils font leur entrée dans l’histoire pour la première fois. C’est une manière de savoir quand tel personnage fait son entrée en scène. Son nom sera en lettres minuscules dans les prochaines descriptions d’actions.

Si un personnage parle sans être dans le champ (par exemple il est dans la pièces d’à côté) ou qu’il est le narrateur de votre histoire, vous allez écrire son NOM et VO (Voice-Over) ou OS (Off-Screen). Ex : LUCAS (VO) avant le dialogue.

Pensez à toujours donner le MÊME nom à vos personnages. Par exemple, si lorsque vous introduisez votre personnage la première fois, vous l’appelez ÉMILIE, elle sera toujours nommée Émilie, dans les descriptions d’actions et avant les dialogues.

Les SONS IMPORTANTS seront également en lettres majuscules. Notez bien que vous l’écrirez comme tel lorsque vous jugez qu’un son est vraiment nécessaire pour véhiculer une émotion qui fait avancer l’histoire, sinon écrivez-les en minuscules.

Il peut arriver, parfois, que vous notiez en caractères capitales des INDICATIONS DE MISE EN SCÈNE. Ces indications de mises en scènes sont liées aux mouvements ou aux angles utilisés (ex : CONTRE-CHAMP, CLOSE-UP, TRAVELING, etc). Bien sûr, un réalisateur ne veut pas que vous lui indiquiez comment faire son travail, donc si vous le pouvez, vous allez TOUJOURS essayer d’écrire vos scènes avec le plus de précisions visuelles possibles pour faire passer votre point de vue.

Il y a une règle en scénarisation, c'est qu'une page égale à environ une minute de film. Click To Tweet

Les logiciels pour écrire des scénarios de film

De nombreux logiciels de scénarisations existent de nos jours, certains sont mieux que d’autres, certains sont gratuits et d’autres payants. Il y en a pour tous les goûts, on va tous avoir nos préférences. Je vais vous en donner quelques uns que vous pourrez tester et choisir ensuite celui qui vous conviendra le mieux.

Les logiciels payants

  • Final Draft est le plus connue des logiciels de scénarisation. C’est probablement celui qui est le plus utilisé parmi les scénaristes professionnels.
  • CeltX a longtemps été le logiciel qui j’utilisais. Il est très bien construit, permet un travail rapide et simple et un export des en PDF de vos scénarios. Il est aujourd’hui payant et vous pouvez l’utiliser pour $15 par mois. Il est toujours possible de travailler gratuitement sur la plateforme en ligne.

Les logiciels gratuits

  • Fade In permet la rédaction basique, la correction et la consultation de vos scénarios. Une version pro plus développée existe.
  • WriterDuet est un logiciel en ligne qui permet de travailler à deux, sur trois scripts à la fois, sans limites de pages et de temps. Il n’y a pas de watermark à l’exportation. Il existe une version pro également.
  • Trelby est un logiciel 100% gratuit, relativement simple et qui est compatible avec Final Draft et CeltX. Il permet l’exportation en PDF. Malheureusement il est disponible seulement pour Linux et Windows.
  • Highland permet de travailler rapidement grâce à un formatage automatique. Malheureusement ce logiciel appose un watermark à l’export et est compatible que pour Mac. La version payante, d’environ 55€ permet d’enlever le watermark et offre des options supplémentaires. C’est le logiciel que j’utilise depuis quelques temps maintenant et il me convient très bien.
  • Scenarist est un logiciel facile d’utilisation et disponible pour toutes les plateformes. une version pro existe aussi.

Est-ce que vous vous sentez prêt à affronter l’écriture d’un scénario grâce à cet article ? Avez-vous des questions ? Avez-vous besoin d’éclaircissements sur certains points ?

Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
shares